Pour agrandir les photos il suffit d'un clic dessus.....

mardi 2 avril 2013

Soupe de navets à la haut savoyarde

J'ai récemment acheté un livre de recettes régionales fait par l'école hôtelière de Thonon les bains. J'y ai trouvé l'inspiration pour une soupe du soir.


Mes enfants sont particuliers, elles préfèrent la soupe aux crêpés ! Et les légumes même les plus difficiles à faire manger passe comme cela. Alors, j'en profite...juste UN peu !

Comme toujours, je n'ai pas pu suivre la recette complètement et l'ai arrangée à la sauce Liochka !



Voici la recette :
Éplucher 4 pommes de terre, 2 oignons et environ 6 petits navets. Les couper en morceaux et les faire revenir dans une cocotte. Une fois dorés, recouvrir de bouillon. Laisser cuire 30 minutes (10 en cocotte minute après le chuchotement).
Pendant ce temps couper des dès de jambon cru de pays et des pain dur. Dans un poêle faire chauffer de l'huile d'olive et faire frire les croutons de pains. Attention baisser le feu dès que le pain est dans l'huile et remuer sans arrêt. Une fois le pin doré, y ajouter les dès de jambon. Ils doivent être juste saisis et chauds.
Une fois que la soupe est cuite, la mixer avec 3 portions de "vache qui rit" et un peu de crème liquide.

Servir la soupe dans une assiette creuse avec le mélange croutons/jambon. Saupoudrer généreusement de poivre rose.

2 commentaires:

  1. Ta soupe m'a l'air de parfaitement convenir au froid ambiant. Ta recette doit réchauffer l’atmosphère. Bizz...

    RépondreSupprimer
  2. miam, ça fait envie ! moi aussi j'aime bien varier les recettes de soupe ...

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!